HUARAZ ET LA MAGNIFIQUE CORDILLERE BLANCA, PEROU

30/08/2011 - Pays : Pérou - Imprimer ce message

Huaraz, Les ruinas de Willcahuan, Les sources d’eaux chaudes naturelles de Monterrey 

Je quitte donc les vagues tourmentées de Huanchaco direction la cordillère de Huaraz. Départ vers 19 heures en taxi en compagnie de Rebecca, une anglaise, pour Trujillo afin de rejoindre le terminal de notre compagnie de bus. (Taxi á 15 soles), puis bus de nuit avec Línea pour douze heures de trajets. Nous quittons le taxi qui essaye de demander plus que son dû, pourquoi ne pas essayer avec deux gringuettes inoffensives. Le trajet a été quelque peu inconfortable encore plus pour Rebecca qui se trouvait á côté d’un bébé dynamique.

Puis nous sommes arrivées vers sept heures du matin á Huaraz dans un cadre ensoleillé, magnifique, entouré de montagnes aussi bien arides que enneigées direction le petite Hôtel Caroline, un peu excentré du centre ville.  De là un homme courait dans tout les sens pour nous trouver un hôtel où il est commissionné, nous avons réussi á le semer lorsqu’il continuer á s’agiter pour nous trouver un taxi. Gentillesse ou intérêt, je vous laisse deviner, nous n’avons pas pu l’aider á commencer sa journée de manière enrichissante financièrement.

Huaraz regorge de places á visiter, de treks, de lagunes… Cette petite ville se situe á 3090 mètres, entre la cordillère blanche et la cordillère noire. Ces dominations différentes proviennent pour la cordillère blanche de ses sommets enneigés toute l’année tandis que la cordillère noire moins élevée conserve des couleurs naturelles plus sombre. Un petit air de Katmandou…

La cordillère nord du Pérou comprend deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco : le parc national Huascaran ainsi que le site archéologique de Chavin de Huantar.

Arrivée donc le matin même á l’hôtel Caroline en dortoirs (15 soles), petit déjeuner sur la terrasse qui regorge de français en vacances puis direction les Ruinas de Willcahuan en compagnie de français. Vivement que le petit canard soit guéri, il y en encore pleins de belles choses á admirer.

Les ruinas de Willcahuan se situe á 8 kms de Huaraz et sont des pyramides construites de gros blocs de pierre et appartenant á la civilisation Wari des 10 e siècles.

Nous traversons donc la ville, puis direction la colline dominant Huaraz, passons á travers des routes de terre où les villageois sont extrêmement accueillants par le village de Huanchhac avec des vues surprenantes sur les montagnes environnantes.

Nous arrivons donc sur les ruines composées d’une pyramide de la civilisation Wari du 10e siècles avec quelques galeries intérieures dont les voûtes sont soutenues par de larges pierres. Puis tout d’un coup, c’est l’affolement les taureaux rentrent des montagnes, c’est dangereux, il faut les laisser passer et se mettre á l’abri.

Finalement, nous empruntons le même chemin pour le retour car la boucle pour atteindre les bains thermaux et déconseillée. Une fête se prépare dans les villages, des caisses de bières s’empilent, des feux d’artifices explosent de toute part malgré le plein soleil.

Les sources d’eaux chaudes de Monterrey : De retour des ruines, nous nous dirigeons par combis (mini bus collectif du Pérou) á 7 kms pour les bains thermaux. (Entrée 3 soles) : Et me voilà dans la piscine chaude, couleur jaunâtre donnée par le souffre par contre le vent á l’extérieur était extrêmement frais.

Puis retour á l´hôtel pour une petite douche afin d’évincer certaines bactéries et autres petits animaux de compagnie proliférant dans les eaux chaudes et un bon petit plat péruvien. Hum forcément á base de riz…

La lagune 69

Le lendemain : direction La lagune 69, petit lac bleu turquoise á 4750 mètres d’altitude, au pied du Chacraraju (6112 mètres) dans la vallée Llanganuco.

Nous partons donc vers sept heures du matin, après un petit déjeuner composé d’avoine et de yaourt á la fraise direction les combis pour une heure de route. (5 soles).

Ensuite, nous partageons un taxi (15 soles) pour monter jusqu’au démarrage du trek. (Á peu prés une heure de taxi) qui nous fait passer tout d’abord par une première lagune puis nous sommes au pied de la montagne pour atteindre la seconde lagune spectaculaire).

3 heures 30 de montée pour admirer la lagune où la neige et le froid nous accompagnent.  Après la vision spectaculaire d’une lagune bleue turquoise entourée de glaciers et un petit sandwich, la redescente prendra 1 heure 30 au pas de course afin de fuir le froid. Sur la route, nous croisons un veau mort dans un ruisseau avec les fesses mangées par je ne sais quel animal. En prévenant les locaux de cela, ils nous informerons quelques peu éméchés que ce doit être un guépard qui l’a dévoré. Hum, un peu sceptique tout de même. A notre retour, le taxi est présent et me voilà de retour de ces paysages magnifiques et de cette bonne mise en jambe.

Trek de Santa Cruz en solo

Deux jours et quelques préparatifs après direction le Trek de Santa Helena sans agence. Quatre jours de randonnée pour 60 kms avec un sommet au col de Punta Union á 4750 mètres. L’intérêt de ce trek est d’apprécier une des parties la plus spectaculaire de la cordillère blanche  avec ses lacs, rivières, cascades, torrents, oiseaux, arbres sans écorces qui ne poussent qu’au dessus de 3000 mètres. Cet ensemble resplendissant entouré de glaciers et montagnes de plus de 6000 mètres. D’ailleurs souvenez vous de la montagne du Paramount dont le logo est un sommet entouré d’étoiles, c’est bien celui de la montagne Artesonraju présente de toute sa splendeur dans ce trek.

Je suis donc passé á l’office du tourisme qui m’a déconseillé de le faire en solo puis á l’agence Montrek qui m’a vendu son produit avec un plan très détaillé. Parfait pour m’orienter de plus je sais parfaitement que de nombreux groupes font ce circuit, il me sera donc aisé de les approcher afin de dormir en sécurité.

Matériel :

Il me manque la tente et le réchaud que j’ai loué aisément. Sinon duvet á -10°, tapis de sol, vêtements chauds, purificateur d’eau car il a beaucoup de pâturage et nourriture.

-La tente se loue á 12 soles par jour ;

-Le bruleur tempête á vis se loue á 4 soles par jour + une petite bouteille de gaz á 14 soles ;

- Nourriture (fruits secs, pains, fromages, fruits, noddles, café, Mate de Coca, céréales, avoine, riz, sauce tomate…

- Le ticket Aventura est de 65 soles pour un mois et donne accès á l’ensemble des sites appartenant au parc national Huascaran (Obligatoire pour le trek de Santa Cruz)

Et c’est parti pour l’aventure avec certes une vingtaine de kilos sur le dos.

Départ á six heures de Huaraz, direction le démarrage du trek. Il y a en tout quatre heures de trajets : Huaraz => Yungay (une heure de combis á 5 soles) => puis 62 kms de piste pour rejoindre Vaqueria. (Deux heures trente).

Malheureusement, arrivée á Yungay vers 8heures 20, c’est á dire 20 minutes de retard, il n’y avait plus de départ dans la matinée pour rejoindre le démarrage du trek. Le prochain était á 13 heures, bien trop tard où alors il restait toujours les vaillants taxis á 120 soles. (Une fortune)

Finalement, un bus d’agence se préparait á démarrer et il lui restait une place pour 25 soles au lieu de 15 soles en combis. Et me voilà, incrustée au sein de ce petit groupe qui au final me tiendra compagnie pour le reste du trek de prés pour les nuits dans le campement et de loin pour les marches du jour. Je conserve ma tranquillité et la sécurité.

1er jour : De Vaqueria au campement de Huecrocha (11 kms)

Relativement en descente, campement á 3500 mètres, et nuits très fraiches. A peu prés, trois heures de marche.

2e jour : De Huecrocha au campement de Taullipampa (20 kms)

Trois heures de montée pour atteindre le col de Punta Union (4750 mètres) puis environ trois heures de descente et de plateaux.

3e jour : Du campement de Taullipampa au campement de l’Amacoral (20 kms)

Quatre de marche, journée extraordinaire et agréable á travers des vues splendides de glaciers et lacs. La nuit en tente est moins fraîche que les précédentes.

4e jour : Du campement de l’Amacoral á Cashapampa (9 kms)

Deux heures trente de marche afin de rejoindre la ville de Cashapampa situé á 2900 mètres. Les bus des agences attendent leur groupe. Pour ma part, je filerais dans un taxi pour 10 soles et une de descente et de piste où nous finirons et oui tout est possible á 12 personnes dans la voiture. (Trois devant, quatre á l’arrière et quatre dans le coffre). Puis après une heure de route jusqu’á Carraz. Deux heures de combis jusqu’á Huaraz. Une bonne petite douche, un bon petit repas et me voilà pour la soirée en compagnie d’un couple de Chti dont l´homme et journaliste sportif pour la Voix du Nord. Une bonne nuit de sommeil suivit…

Derniers jours á Huaraz

Le lendemain, je quitte l´hôtel Caroline pour l’hôtel Andescamp afin de retrouver quelques jours plus tard Marie une française que nous avions rencontré en Colombie et pour profiter de la Wifi qui manque au premier hôtel. L´hôtel Andescamp est une sorte de cage á lapins sans fenêtre et sectaire. J’y resterai tout de même quelques jours, le temps de me décider sur mon trajet.

 Le midi, je retrouvais une étudiante péruvienne pour des échanges très intéressant, je n’assisterai as á la conférence á laquelle elle m’a conviée sur Jules César et autres mais nous échangeons nos goûts musicaux. Je vais á présent découvrir la musique Rock péruvienne.

Ces quelques jours supplémentaires á Huaraz afin de me décider sur mon trajet se finalise par un départ pour Casma afin de rejoindre Ayacucho en direction de Cuzsco. En effet, au préalable, je souhaitais rejoindre Iquitos mais sans mon canard et vue le détour et le nombre d’heures de bus de plus á risque en solo, je dévie de trajectoire. La s½ur du propriétaire de l’hotel et sa copine m’accompagnerons chaleureusement au bus direction Casma.

HUARAZ PEROU (22).JPG HUARAZ PEROU (85).JPG HUARAZ PEROU (86).JPG HUARAZ PEROU (92).JPG HUARAZ PEROU (93).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (84).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (87).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (88).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (93).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (94).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (99).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (102).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (104).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (109).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (111).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (112).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (113).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (118).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (119).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (120).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (121).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (132).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (139).JPG HUARAZ PEROU Laguna 69 (143).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (21).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (23).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (31).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (32).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (34).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (35).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (36).JPG HUARAZ PEROU ruinas de Willcahuain (37).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (1).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (2).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (3).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (4).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (5).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (6).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (7).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (8).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (10).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (11).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (12).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (13).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (14).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (15).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (17).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (12).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (13).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (14).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (15).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (16).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (17).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (18).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (20).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (21).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (22).JPG HUARAZ PEROU TRECK DE SANTA CRUZ (23).JPG

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :