LES ISLAS BALLESTAS DE LA RESERVE NATURELLE DE PARACAS, PEROU

21/09/2011 - Pays : Pérou - Imprimer ce message

Islas Ballestas de la réserve naturelle de Paracas

Le lendemain, direction les Islas Ballestas dans la réserve naturelle de Paracas. La veille, je suis passée par une agence pour l’organisation. (50 soles, la matinée). Nous sommes donc partis vers 6h30 du matin pour une heure de route jusqu’au départ des bateaux. Puis, direction la isla de Ballestas pour une heure de bateau A/R puis une heure á observer la faune perchée sur les roches de l´´ile.

Incroyable, des milliers d’oiseaux sont perchés sur les roches de diverses espèces (Pélicans, pinguins), des otaries se prélassent, la beauté des roches sortant de l’eau. Vision spectaculaire d’un écosystème incroyable. Ca y est, j’ai vu mes premiers pinguins. En se rapprochant des roches avec le bateau, l’odeur des chiures de moineau est très forte d’ailleurs ma voisine s’est pris des projectiles. Contre toute attente, il y a en face de cette île suspendu sur un rocher, une usine de chiures de moineau. Et oui, ramasseur de chiures d’oiseaux est un métier. Le but est d’empaqueter le guano pour l’envoyer chez les principaux importateurs américains afin de l’utiliser comme fertilisant pour la terre. Incroyable. Enfin, en Equateur, á proximité de l’isla de la Plata, c’était les crottes de chèvres qui étaient commercialisées pour servir d’engrais á des arbres en voie d’extinction.

De plus, sur la route en bateau en allant rejoindre les islas Ballestas, j’ai pu admirer un gigantesque et magnifique Candélabre, tracé sur la falaise. Ce géoglyphe de 200 mètres de haut et de 60 mètres de large représenterait selon des scientifiques la constellation de la croix du sud et daterait du début des 19 e siècles. D’autres théories existent bien sur : phénomène surnaturel, cactus San Pedro… Finalement, á la suite petite visite du port de pèche de Paracas et de son artisanat avant un retour vers la laguna Huacachina.

PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (4).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (11).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (12).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (15).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (17).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (22).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (25).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (26).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (31).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (32).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (33).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (34).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (35).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (36).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (40).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (42).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (44).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (47).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (50).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (51).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (54).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (57).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (63).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (65).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (67).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (69).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (70).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (72).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (73).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (74).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (75).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (76).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (78).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (81).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (83).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (88).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (90).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (91).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (92).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (93).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (94).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (95).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (100).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (103).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (105).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (109).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (111).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (113).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (114).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (116).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (118).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (120).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (121).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (122).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (124).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (125).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (127).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (129).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (132).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (133).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (134).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (136).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (137).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (142).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (144).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (145).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (146).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (147).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (149).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (151).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (152).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (153).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (162).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (163).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (164).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (168).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (171).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (175).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (176).JPG PARACAS ET ILSLAS BALLESTAS, PEROU (178).JPG

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Anne
Le 25/09/2011 à 21:44:16
Bonjour Caroline,

Je suis allée, moi aussi , aux iles Ballestas et dans la réserve de Paracas. Et j'ai beaucoup apprécié la découverte de cet écosystème.
Je me permets de préciser deux ou trois choses : ce que vous avez vu sont des manchots de humboldt et non des pingouins car on est dans l'hémisphère sud (les pingouins sont dans l'hémisphère nord); les excréments proviennent des différents oiseaux comme les pélicans et les cormorans (guanay au pérou, mais pas des moineaux. Ce guano est certes exporté mais il sert aussi beaucoup à l'agriculture péruvienne, comme engrais. C'est mieux que des produits phytosanitaires car plus naturel. Toutes ces indications, je les tiens d'amis ornithologues et d'une association péruvienne environnementale qui travaille sur place, Acorema, dont le site est tres intéressant.

Vos photos sont jolies...et cela rappelle de bons souvenirs.
Par Caroline M
Le 26/09/2011 à 01:21:07
Merci beaucoup Anne pour vos commentaires. En effet, j'ai manqué de précisions. Et l'euphorie de voir un pinguin m'a apporté.
Je vous rejoins, c'est un endroit magnifique et qui restera un souvenir inoubliable.
Merci encore pour le site Acorema, je m'empresse d'aller l'explorer.
Bonne continuation,
Caroline M.
Par anne
Le 26/09/2011 à 08:14:55
Bonjour Caroline,

Je comprends tout à fait ! Je suis restée longtemps avec la "tête au pérou" après mon retour en France. J'ai savouré chaque minute de mon voyage là bas, de 15 jours, intenses mais au timing vraiment juste, même si nous avions nous même monté nous même notre voyage de A à Z avec un vol sec. Et sur place, on a dû faire des choix "cruels" face à des imprévus, en loupant, par exemple, les salines de Maras et un autre site que les incas avaient dévolu à des expériences agronomiques (Moray), au profit de Machu Picchu, mais il ne fallait pas non plus le rater !
Il ne reste plus qu'à y retourner ! D'autant que j'aimerais aussi rencontrer les gens de l'associaiton Acorema, qui font un travail extraordinaire de sensibilisation à l'environnement et à la protection de la faune marine à Paracas.
Et les gens sont tellement chaleureux !
Pour en revenir aux pingouins, c'est vrai que les termes anglais et espagnols prêtent à confusion mais c'et un copain ornitho qui m'a fait la précision.

Bonne coninuation !




Laisser un commentaire