TRECK DANS LA JUNGLE, BAKO NATIONAL PARK, (2 jours)

20/11/2009 - Pays : Malaisie - Imprimer ce message

Bako National park : le plus ancien parc national. La côte, sous l’effet de millions d’années d’érosion, se compose de falaises abruptes, de cap rocheux et de larges baies sablonneuses.

            Ce national Park est un parc maritime ouvert sur la mer de Chine, composé de calanques, de promontoires rocheux accidentés surmontés par des falaises sculptées par la pluie et l'érosion.

Nous sommes arrivés en bateau de pêche sur la plage depuis Kampung Bako (20 minutes), avons effectué deux trecks de une à cinq heure dans ce parc qui en contient 17 allant de 30 minutes à 7 heures de marche. Les chemins du Treck sont humides et glissants surtout lors des montées.

Nous nous sommes rendus dans la jungle de Bako où nous avons trecké pendant deux jours à travers la jungle. Nous avons croisé des singes et un serpent bleu au milieu du chemin. La traversée pour se rendre sur l’île de Bako s'est faite sur une petite barque de 6 personnes à travers la mer d une couleur boue. 

Le premier Treck à travers la jungle a duré environ 4 heures et a représenté pour moi une bonne mise en jambe. Je me suis écroulée de fatigue le soir même. Le second Treck a duré 6 heures avec de même que le premier des montées incroyables à travers les racines des arbres et accompagnée des courbatures de la veille. L’expérience fut inoubliable tant par la verdure des paysages que par la découverte d'une faune incroyable même si le dernier Treck dans la jungle s'est fini au pas de course sous la tempête et la pluie battante.

A l'intérieur des terres, sur les hauteurs, nous avons déjeuné au bord d'une cascade se jetant dans un bassin d'eau douce. Nous avons observé au cours de notre Treck différents écosystèmes passant de forêts, à des plaines, à des espaces type désertiques. Nous avons pu percevoir les singes nasiques à moins d'un mètre de nous. Et lors de nos repas à la cantine, nous avons croisé de gros cochons poilus ainsi qu'un lézard géant.

Tout est source d'étonnement et de curiosité: des sangliers qui se promènent autour des tablées, les petits singes à proximité de nous, le serpent au milieu du chemin, les moustiques trop présents, la traversée en barque, les marées qui vont à une allure folle, les autochtones qui nous regardent comme des bêtes curieuses...

Un bon Bol d’air…

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :